du partage de la culture ...                      
... à la culture du partage

Henri Michaux, vers une nouvelle et incroyable rosée

30 mai 2013

par Ariane Merceron-Vicat

« Indifférence, inappétence, résistance ». C’est ainsi que Michaux définit son enfance…Et nous allons parler de son goût de vivre ? Oui, c’est justement de vie dont il est question dans toute la poésie de cet héritier de Rimbaud dont la langue, merveille de profondeur, d’humanité et de drôlerie, nous emmène à mille lieues de toute mièvrerie.