du partage de la culture ...                      
... à la culture du partage

Horace : la guerre civile doit être fuie, dans un rêve impossible

12 mai 2016

20h / place d’Italie / par Martine Blaire

 

Le dernier siècle de la République est ponctué de guerres civiles, et les Romains se sentent l’objet de la malédiction depuis la fondation de Rome, établie sur un fratricide. 41 av. J.C. : Un an après que les Républicains césaricides ont été vaincus à Philippes, la guerre civile va de nouveau ensanglanter Rome. Le jeune poète Horace, horrifié par la Ville qui se rue à sa perte, écrit une vision stupéfiante de Rome foulée aux pieds par le Barbare. Seule issue à son désespoir : la fuite, vers le monde utopique, magnifique, et qui doit exister : l’âge d’or.

 

Professeur agrégée de lettres classiques, Martine Blaire enseigne le grec et le latin au lycée Henri-IV. Passionnée d’antiquité, elle a été conférencière pour Athéna puis Arista pendant plus de trente ans.