du partage de la culture ...                      
... à la culture du partage

La vulnérabilité au cœur de l’essence humaine / Pour une vision de l’autre qui ne passe ni par le devoir ni par la pitié (♫)

5 novembre 2013

par Cristina Poletto-Forget

Au-delà d’une conception où les individus sont liés par des relations de devoir ou de pitié, d’un individu vers un autre, il s’agit de considérer que chacun présente la même vulnérabilité. De cette façon, la relation se construit entre individus et la vulnérabilité n’est pas un signe de faiblesse mais une capacité à recevoir autrui comme un égal, se former, se déformer à son contact, et s’épanouir dans cette intersubjectivité créatrice.

Réécoutez cette conférence :
(pour télécharger le podcast, clic droit sur « Télécharger » puis « Enregistrer… »)