du partage de la culture ...                      
... à la culture du partage

Les Silencieuses

1 décembre 2015

20h / place d’Italie / par Nicolas Raccah

 

Pourquoi compte-t-on si peu de poésies érotiques écrites par des femmes avant la fin du XXe siècle ? La disproportion dans les anthologies entre poèmes féminins et masculins est  ahurissante.

En nous associant – un homme à l’écriture et au jeu, une femme à la mise en scène – nous sommes partis en quête de ces poésies, et nous avons découvert la place réservée en France à la parole féminine, du Moyen-Âge à nos jours.

Discrétion, humilité, pudeur, obéissance…

Nos bibliothèques regorgent de textes oubliés qui, d’un siècle à l’autre, ont contraint les femmes à taire leur corps et leurs désirs. Pourtant, depuis toujours, des femmes ont osé repousser les limites du silence. Nous avons décidé de raconter théâtralement cette quête littéraire, les voix inouïes qu’elle nous a permis de mettre au jour, et le chemin de conscience qu’elle a ouvert en nous.

 

Comédien formé à l’ENSATT (École Nationale Supérieure d’Arts et Techniques du Théâtre), Nicolas Raccah a également étudié la philosophie. Il dirige depuis 2009 sa propre compagnie théâtrale avec laquelle il aime proposer ses pièces en appartement.