du partage de la culture ...                      
... à la culture du partage

L’incarnation (♫)

7 janvier 2016

Lorsqu’il est question d’incarnation, de résurrection et de communion, nous pensons immédiatement au Christianisme. Or, ce sont d’abord des concepts qui procèdent de l’expérience philosophique, métaphysique et éthique. Le christianisme les a retravaillés en leur conférant une extension singulière.

Le cycle de trois conférences ici proposé s’efforcera de faire apparaître cette fécondité philosophique, métaphysique et éthique.

 

20h / place d’Italie / par Bertrand Vergely

 

L’incarnation

Si se transcender veut dire aller au-delà afin de ne pas s’enliser, il y a deux façons d’aller au-delà. On peut aller au-delà en dépassant la matière et le corps. On peut aussi aller au-delà en allant au-delà de l’au-delà. Quand tel est le cas, la matière et le corps deviennent le comble de la transcendance. Nul ne sait ce que peut le corps, écrit Spinoza au début du livre III de L’Éthique. Nul ne sait ce que peut la chair, écrit Michel Henry à la suite de Husserl. Il se pourrait que le visible soit le comble de l’invisible. C’est la bonne nouvelle, souvent trop ignorée du christianisme. Nouvelle révolutionnaire. Et si le religieux avait quelque chose à nous dire à propos du corps ?

 

Philosophe et théologien français, Bertrand Vergely a enseigné à Sciences Po Paris. Il est désormais professeur à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge et en classes préparatoires littéraires.

 

NB : Les deux autres conférences du cycle auront lieu les 24 mars (« La communion ») et 18 avril (« La résurrection »).

 

Réécoutez cette conférence :
(pour télécharger le podcast, clic droit sur « Télécharger » puis « Enregistrer… »)

LireLire