du partage de la culture ...                      
... à la culture du partage

Jean-Jacques Rousseau: un chemin entre chimères et ferveur

27 avril 2011

par Ariane Merceron-Vicat

Universellement reconnu par les philosophes, mais mal jugé par le public, ce très grand écrivain français nous laisse des pages magnifiques, notamment sur le rapport humain au temps.

Après Montaigne qui nous invitait à goûter le temps et Pascal que l’Eternité affolait, Rousseau, fin psychologue et peintre pré-romantique, analyse la tendance permanente de l’âme à s’échapper du présent et considère le travail de création comme ressaisie et reconstruction du temps, ou – plus justement- comme possibilité d’avènement d’une nouvelle temporalité à la fois infiniment disponible et absolument fiable. Une réflexion tout à fait innovante en son époque qui allait être amenée à une abondante fécondité…

Cette conférence, selon nos horaires de printemps, commencera à 20h30 après un buffet salé (20h). Elle sera suivie de desserts.