du partage de la culture ...                      
... à la culture du partage

Stendhal et le plaisir d’écrire (♫)

7 octobre 2014

20h / par Philippe Berthier

Stendhal est l’anti-Flaubert. Au lieu de se torturer à la poursuite d’une perfection formelle idéale, il privilégie la spontanéité d’une écriture  de désir, dont les impératifs sont avant tout subjectifs et ne visent pas au chef-d’oeuvre impérissable, mais au bonheur  de l’auteur et du lecteur dans l’émotion d’un partage heureux. Chez Stendhal, la poétique romanesque, qui se moque des règles et des théories , est en prise directe avec les aspirations de l’imagination et du cœur.

Philippe Berthier est professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle et a consacré de nombreux travaux à Stendhal (dont l’édition, en collaboration, de ses Oeuvres romanesques complètes en trois volumes à la Pléiade).

Réécoutez cette conférence :
(pour télécharger le podcast, clic droit sur « Télécharger » puis « Enregistrer… »)
Télécharger